Aelric

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aelric

Message  Aelric le Ven 23 Aoû - 13:44

Bonjour à toutes et à tous,

Je vais commencer par prévenir que je ne prône pas la suprématie de la femme, pas plus que celle de l'homme d'ailleurs. Je respecte l'individu tout simplement. Si je viens sur ce site, c'est à la recherche d'une attitude. Je suis très prude ; calme, doux, avec beaucoup de retenu, et je tends à être attiré par mon opposé. Quelqu'un d'extraverti, potentiellement indécent et dominant (et là, je reprécise au cas où, je parle de dominante de nature ; pas convaincue).

Si la soumission m'attire, je reste novice. Je ne suis pas libertin et je place encore l'amour au dessus de mes fantasmes. L'idéal serait tout de même de concilier les deux. C'est la raison de ma venue d'ailleurs. Même si je me trouve utopiste, j'espère que rendre claire ma démarche rendra ça efficace.

Néophyte oblige, je n'ai donc peu de concret à dire sur ce que j'aimerais ou sur ce que j'attends. En attendant d'avoir un peu plus d'expérience, je peux vous partager la vision que je m'en fais. Mais par sagesse, je mettrais ça entre parenthèses ! C'est sans doute idéalisé.

Ma relation, je ne la vois pas sans une prévenance des apparences : vanille en communauté ; chocolat quand on est plus que deux. Si elle est habile, ma chérie saura jouer avec mes peurs ; glisser des confidences dans notre vie vanille sous le ton de l'humour, je me sais sensible à ce genre de masochisme cérébral. Mais seulement si elle maîtrise le jeu et protège le cas échéant son soumis. Je réagis différemment à la torture physique. Elle ne me procure pas de plaisir (enfin je crois, je ne me suis pas auto-flagellé), mais je ne la trouve pas moins nécessaire. Je reste très prude, très prisonnier des mœurs, et si la douleur ne m'anime pas, il n'en sera pas de même de ce qu'elle me forcera à dire ou à faire. Je vois la douleur comme une punition, libératrice par son aspect. La violence gratuite ne m'intéresse pas vraiment.

Donc voilà, je ne cache pas que ce soumis a besoin de pas mal d'éducation, qu'il a même sans doute un peu de dignité à mater, mais qu'il est tout sauf hésitant sur sa condition. Le seul souci est encore qu'il ne souhaite être partagé, ni partager d'ailleurs. C'est assez rare pour un gars, mais il a la fidélité dans le sang. Sans doute encore une histoire de mœurs.

Je n'ai sans doute pas tout dis, mais voilà qui ponctuera ma présentation. Si vous avez suivi, si vous avez eu la patience, et bien c'est peut être que j'aurais titillé votre intérêt. Pour ces dernières, je vais tout de même préciser que j'ai 28 ans et que je suis actuellement dans le languedoc roussillon. Je tâcherai de répondre aux Mps que vous m'enverrez, mais bon, je vous encourage à partir sur un questionnement vanille et désintéressée, au risque que je doute sinon de votre sincérité Smile
avatar
Aelric

Messages : 1
Date d'inscription : 23/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum