recherche histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

recherche histoire

Message  brouette le Lun 30 Avr - 0:13

Bonour, bonsoir a Toutes et a tous,
A la suite d'errance sur certain forum traitant de domination, je suis tomber sur un certain post d'une maitresse en désarroi cherchant une version francaise du recit "empire femina" de pluto mais elle est introuvable en francais un soumis n aurait il pas conservé une version de cette derniere lorsqu elle etait encor disponible sur le site de lacarpette ?
merci d'avance

brouette

Messages : 4
Date d'inscription : 25/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: recherche histoire

Message  matthieu le Mer 2 Mai - 16:19

Bonjour ashitaka.
Je n'ai pas trouvé la version française mais comme je cherchais justement des lectures de cet ordre, j'ai commencé ma propre traduction (avec son lot d'adaptations pour mieux coller à la syntaxe française). D'ailleurs, si un autre membre anglophone avait la gentillesse de me relire (j'avoue avoir du mal a comprendre certaine phrase qui me semble faire contre sens avec le reste de l'histoire), j'apprécierais (nouvelle originale ici : http://www.bdsmlibrary.com/stories/story.php?storyid=3178). Pour les autres, régalez vous, j'essaie d'apporter la suite rapidement Wink

L'empire Femina

Prologue


L’empire Femina fut fondé sur la planète Satrina. Un groupe de femmes scientifiques en eurent assez des guerres permanentes causées par les hommes de leur planète et développèrent une machine à ultrasons qui n’affectait que le cerveau des hommes. Le cerveau des femmes étant sur une autre longueur d’onde, elles ne furent pas affectées. Pour les hommes, toutefois, la douleur était intolérable. On aurait dit que cela stimulait chaque nerf de leur corps et il ressentait chaque parcelle de leur corps comme étant en feu.

Quand les femmes activèrent cette machine, elles furent capables de prendre le contrôle de tous les gouvernements de leur planète. Elles mirent fin à toutes les guerres et s’assurèrent que les besoins de chacun fussent satisfait. La machine ne fut activée que le temps de prendre le contrôle de la société. Les hommes commencèrent à se rebeller dans plusieurs pays. La situation était difficile et dans les premiers jours, les hommes réussirent presque à neutraliser la machine.

Cette leçon fut instructive pour les femmes. Elles virent la nécessité d’avoir plus de contrôle sur les hommes. Ainsi, elles forcèrent tous les hommes à porter un collier autour de leur cou qui, en l’échange d’une protection contre les douleurs des ultrasons, indiquerait leur position à chaque instant. Avec ce collier, elles furent capables de suivre le mouvement des hommes. Ils furent tous obligés de le porter et les quelques rebellions qui suivirent furent facilement stoppées.

Pendant ce temps, les femmes prirent toutes les positions importantes de la société. Elles appréciaient leur nouveau pouvoir et commencèrent bientôt à retirer leurs droits aux hommes. Le premier qui leur fut retiré fut le droit de vote. Ceci étant fait, il fut aisé de faire passer de nouvelles lois anti-hommes dans tous les gouvernements. Rapidement, les hommes perdirent le droit de conduire, de dépenser de l’argent... Il devint rapidement légal qu’aucun homme ne devait être le supérieur hiérarchique d’une femme.

Les hommes continuèrent de se rebeller et les femmes continuèrent de leur enlever des droits. Bientôt, ils ne purent quitter la maison sans la permission d’une femme. Avec le temps, les grandes révoltes prirent fins et les femmes apprécièrent de vivre dans un monde ou les hommes faisaient tout le travail. Les hommes, toutefois, restaient plus grands et plus forts que les femmes et continuaient de représenter une menace pour elles.

Les femmes firent alors un grands pas en avant en déclarant que les hommes étaient désormais des esclaves et ne possédaient plus aucun droit. Cependant, les hommes étaient toujours capables de les battre au combat. Les femmes prirent de nouvelles mesures pour mettre fin à cela aussi. Comme ils étaient maintenant des esclaves, les hommes devaient être tout le temps nus et devaient porter en permanence des bracelets magnétiques aux poignets et aux chevilles. Les femmes utilisèrent le même ultrason qui faisait si mal aux hommes pour augmenter leur capacité mentale. Par ailleurs, elles pouvaient activer les nouveaux bracelets magnétiques et ils se refermaient alors si fort qu’aucun homme ne pouvait les séparer. Tout ce qu’elles avaient à faire était de leur ordonner de les faire se toucher et elles pouvaient les verrouiller avec un simple mot. La clé de ce nouveau système était une micro puce implantée dans chaque testicule des hommes. Ils devaient porter un coller autour du cou et sur un simple ordre, la micro puce déclenchait une telle douleur aux testicules qu’il leur fallait plusieurs jours pour récupérer et les rendaient presque fous de douleurs. Ce collier était si efficace qu’aucun homme l’ayant subi ne démarra de nouvelle rebellions. La clé de ce nouveau système était une micro puce implantée dans chaque testicule des hommes. Ils devaient porter un coller autour du cou et sur un simple ordre, la micro puce déclenchait une telle douleur aux testicules qu’il leur fallait plusieurs jours pour récupérer et les rendaient presque fous de douleurs. Ce collier était si efficace qu’aucun homme l’ayant subi ne démarra de nouvelle rebellions.

Les hommes détestaient leur nouveau statut mais aucune rébellion ouverte n’était possible. Les femmes adoraient leur vie autant que les hommes détestaient la leur. La société s’organisa mieux avec le temps et les hommes commencèrent bientôt une résistance passive. Ils ne pouvaient se révolter mais ils pouvaient ralentir le travail et s’en sortir sans trop de dommages.

Les femmes réalisèrent ce qu’il était en train de se passer. Les hommes n’étaient pas encore des esclaves, ils étaient des prisonniers, des prisonniers avec l’espoir qu’un jour ils regagneraient leur liberté. Les femmes étaient déterminées à ce que cela n’arrive jamais. Elles inventèrent alors le plus terrible appareil jamais construit.

Elles étudièrent le cerveau des hommes et furent capable de capter et interpréter les ondes cérébrales produites pendant le processus de réflexion. Le collier que les esclaves portaient au cou devint un puissant ordinateur. En plus de protéger les hommes des ultrasons, il allait, à chaque instant enregistrer chacune de leur pensées. Il pouvait être retrouvé à tout moment par leur propriétaire et les femmes trouvèrent un moyen de lire directement dans leurs pensées. Elles ne les recevaient pas à tout moment mais seulement quand elles le décidaient. Ce nouveau collier stockait toutes les pensées et avertissait la maitresse dès qu’il recevait une pensée non conforme.

Ce fut à ce moment que les hommes passèrent de prisonniers à esclaves. Ils ne pouvaient même plus résister passivement. Toute action de cet ordre devint punie aussi fortement que n’importe quelle autre infraction. Ils se sentirent deux fois plus nus devant les femmes. Ils ne pouvaient porter de vêtements et leurs pensées leur étaient aussi totalement dévoilées. Les hommes ne pouvaient plus cacher leurs pensées dans un coin de leur tête. Ils faisaient face à des femmes ayant le droit de vie et de mort sur eux. Ils portaient tellement d’appareils de contrôles qu’ils étaient impuissant face à eux. Ils se résignèrent eux-mêmes à leur nouveau statut. La résistance, sous quelque forme que ce soit, devint impossible. Les femmes venaient de marquer leur dernière victoire et elles venaient de gagner la guerre des sexes. Une fois que les hommes reconnurent leur nouveau statut, ils devinrent totalement dévoués aux femmes.

Les femmes furent assez sages toutefois pour leur donner quelque chose à espérer. Un homme qui serait assez soumis et assez dévoué à faire plaisir à sa maitresse à tout moment recevrait une petite récompense comme un meilleur dortoir, moins de coups de fouets et bien sûr, le droit de lécher les pieds de sa Maitresse. Pour un homme, ces récompenses devinrent le symbole d’à quel points ils étaient bons esclaves. Bientôt, tous les hommes devinrent obsédés par faire plaisir à leur propriétaire. Les jeunes garçons qui grandissaient regardaient les adultes, nus, portant leurs appareils de contrôles et agissant comme si rien n’était plus naturel qu’être la propriété d’une femme. Ils se virent bientôt comme des esclaves naturels.

Apres que les femmes furent capables de lire les pensées des hommes, elles n’eurent plus jamais de problèmes avec eux. Elles les virent comme des biens, des outils ou des sextoys. Ils étaient avides de servir et leur esprit de compétition les poussait à être le meilleur esclave possible.

Quand notre histoire commence, les hommes sont devenus esclaves depuis 156 générations. Les femmes les ont éduqués à la perfection, jusqu’à être parfaitement docile. Ils avaient de gros sexe et savaient s’en servir.

Les femmes gardaient un tube sur la bite des hommes à tout moment. Ils faisaient 5cm de long et le gland était toujours sorti. Cela ne faisait aucun mal à l’esclave tant qu’il n’avait pas d’érections. Il devenait alors extrêmement douloureux et marquait la mémoire pour très longtemps. Dans le même temps, les femmes entrainaient leurs hommes à devenir des étalons dès qu’elles leur retiraient leur tube. Tous les hommes naissaient dans des usines et il y avait un ratio d’environ 25 hommes par femme. Elles avaient beaucoup d’esclaves pour les servir.

Les hommes étaient supers mais un peu ennuyeux. Janath, une femme de 40 ans de Satrina, décida de prendre un travail d’enseignante sur la nouvelle planète de l’empire, la planète Terre. Elle voulait éduquer les hommes qui n’étaient pas encore de parfaits esclaves. Elle partit alors sur Terre avec le minimum de bagages. 12 valises et 8 bites pour la servir sur cette nouvelle planète. Elle n’avait rien contre le fait de vivre à la dure, mais seulement jusqu’à un certain point.
avatar
matthieu

Messages : 53
Date d'inscription : 04/01/2010
Age : 30
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum